6 avril- Site officiel de la commune de Feugarolles

6 avril


Séance du 6 Avril 2017

 

L’an deux mille dix-sept, le six avril à dix-neuf heures, le Conseil Municipal de la commune de FEUGAROLLES convoqué le 21 Mars 2017 s’est réuni au lieu ordinaire de ses séances, sous la présidence de Monsieur Jean-François GARRABOS, Maire.

 

Etaient présents :    Mmes BORDERIE, CZECH, DAYRAUT, GAMARDE et POLLONI.

Mrs CANAPARO, CORDOBA, DEBUE, DUBOURDIEU, MARTY, RAVEL et VOLCKAERT.

Excusée   :               Mme D’HUYVETTER

 

Madame Chantal BORDERIE a été élue secrétaire de séance.

La séance est ouverte.

 

COMPTE ADMINISTRATIF PRINCIPAL 2016

Résultats reportés

 

215 920.46

14 552.62

 

 

201 367.84

Opérations de l’exercice

533 111.42

578 785.34

436 945.08

244 848.87

970 056.50

823 634.21

TOTAUX

533 111.42

794 705.80

451 497.70

244 848.87

970 056.50

1 025 002.05

Résultats de clôture

 

261 594.38

206 648.83

 

 

54 945.55

Restes à réaliser

 

 

62 397.00

79 000.00

 

16 603.00

TOTAUX CUMULES

 

261 594.38

269 045.83

79 000.00

 

71 549.55

RESULTATS DEFINITIFS

 

261 594.38

190 045.83

 

 

71 549.55

 

EXAMEN ET VOTE DU COMPTE DE GESTION 2016

Monsieur le Maire expose aux membres du Conseil Municipal que le compte de gestion est établi par la Trésorière de NERAC à la clôture de l’exercice.

Monsieur le Maire le vise et certifie que le montant des titres à recouvrer et des mandats émis est conforme à ses écritures.

Le compte de gestion est ensuite soumis au vote du Conseil Municipal en même temps que le compte administratif.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré,

Vote le compte de gestion 20165, après en avoir examiné les opérations qui y sont retracées et les résultats de l’exercice.

 

AFFECTATION DES RESULTATS 2016

Le Conseil Municipal, réuni sous la présidence de Monsieur GARRABOS Jean-François,     Maire, après avoir approuvé le compte administratif de l'exercice 2016 le même jour.

Considérant qu'il y a lieu de prévoir l'équilibre budgétaire,

Statuant sur l'affectation du résultat d'exploitation de l'exercice 2016,

Constatant que le compte administratif fait apparaître :

- un excédent de fonctionnement de :                                        45 673.92

- un excédent reporté de :                                                         215 920.46

Soit un excédent de fonctionnement cumulé de :                              261 594.38

- un déficit d'investissement de :                                              206 648.83

- un excédent des restes à réaliser de :                                       16 603,00

Soit un besoin de financement de :                                                    190 045.83

DÉCIDE d'affecter le résultat d'exploitation de l'exercice 2016 comme suit :

RÉSULTAT D'EXPLOITATION AU  31/12/2016 : EXCÉDENT      261 594.38

AFFECTATION COMPLÉMENTAIRE EN RÉSERVE (1068)                      190 045.83

 

RÉSULTAT REPORTÉ EN FONCTIONNEMENT (002)                    71 548.55

RÉSULTAT D'INVESTISSEMENT REPORTÉ (001) : DÉFICIT       206 648.83

COMPTE ADMINISTRATIF LOTISSEMENT « LES FOUGERES » 2016

 

Résultats reportés

 

2 976.95

117 118.73

 

117 118.73

2 976.95

Opérations de l’exercice

276 659.59

275 823.64

209 428.90

270 670.73

486 088.49

546 494.37

TOTAUX

276 659.59

278 800.59

326 547.63

270 670.73

603 207.22

549 471.32

Résultats de clôture

 

2 141.00

55 876.90

 

53 735.90

 

Restes à réaliser

 

 

 

 

 

 

TOTAUX CUMULES

 

2 141.00

55 876.90

 

53 735.90

 

RESULTATS DEFINITIFS

 

2 141.00

55 876.90

 

53 735.90

 

 

EXAMEN ET VOTE DU COMPTE DE GESTION LOTISSEMENT « LES FOUGERES » 2016

 

Monsieur le Maire expose aux membres du Conseil Municipal que le compte de gestion est établi par la Trésorière de NERAC à la clôture de l’exercice.

Monsieur le Maire le vise et certifie que le montant des titres à recouvrer et des mandats émis est conforme à ses écritures.

Le compte de gestion est ensuite soumis au vote en même temps que le compte administratif.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré,

Vote le compte de gestion 2016, après en avoir examiné les opérations qui y sont retracées et les résultats de l’exercice.

 

AFFECTATION DES RESULTATS 2016 LOTISSEMENT « LES FOUGERES »

 

Le Conseil Municipal, réuni sous la présidence de Monsieur Jean-François GARRABOS,     Maire, après avoir approuvé le compte administratif de l'exercice 2016 le même jour

Considérant qu'il y a lieu de prévoir l'équilibre budgétaire,

Statuant sur  l'affectation du résultat d'exploitation de l'exercice 2016

Constatant que le compte administratif fait apparaître :

- un déficit de fonctionnement de :                                                 835.95

- un excédent reporté de :                                                                        2 976.95

Soit un excédent de fonctionnement cumulé de :                                  2 141.00

- un déficit d'investissement de :                                                55 876.90

- un déficit des restes à réaliser de :                                                    0,00

Soit un besoin de financement de :                                                      55 876.90

DÉCIDE d'affecter le résultat d'exploitation de l'exercice 2016 comme suit :

RÉSULTAT D'EXPLOITATION AU  31/12/2016 : EXCÉDENT          2141.00

AFFECTATION COMPLÉMENTAIRE EN RÉSERVE (1068)                                 0,00

 

RÉSULTAT REPORTÉ EN FONCTIONNEMENT (002)                      2 141.00

RÉSULTAT D'INVESTISSEMENT REPORTÉ (001) : DÉFICIT         55 876.90

 

VOTE DU BUDGET PRIMITIF 2017

 

Le Conseil Municipal, réuni sous la présidence de Jean           vote les propositions nouvelles du Budget Primitif de l'exercice 2017 :

Investissement                                     Fonctionnement

Dépenses : 322 721.00                         Dépenses : 611 129.00

Recettes :   306 118.00                         Recettes :   611 129.00

Pour rappel, total budget :

Investissement

Dépenses                              :                 385 118.00   (dont 62 397.00 de RAR)

Recettes                                :                 385 118.00  (dont 79 000.00 de RAR)

Fonctionnement

Dépenses                              :                 611 129.00 (dont 0.00 de RAR)

Recettes                                :                 611 129.00 (dont 0.00 de RAR)

VOTE DU BUDGET PRIMITIF LOTISSEMENT « LES FOUGERES » 2017

 

Le Conseil Municipal, réuni sous la présidence de Jean-François GARRABOS, Maire, vote les propositions nouvelles du Budget Primitif de l'exercice 2017 :

Investissement                                     Fonctionnement

Dépenses : 193 666.00                         Dépenses : 198 814.00

Recettes :   193 666,00                         Recettes :   198 814.00

Pour rappel, total budget :

Investissement

Dépenses                              :                 193 666,00 (dont 0.00 de RAR)

Recettes                                :                 193 666,00 (dont 0.00 de RAR)

Fonctionnement

Dépenses                              :                 198 814,00 (dont 0.00 de RAR)

Recettes                                :                 198814,00 (dont 0.00 de RAR)

 

TAUX DES IMPOTS DIRECTS 2017

 

Le Maire informe le Conseil Municipal que l’équilibre du budget ne nécessite pas l’augmentation des impôts.

En conséquence, il propose de maintenir les taux ci-dessous appliqués aux nouvelles bases :

 

TAXE D’HABITATION

 

873 600 X 12.44 % = 108 676

TAXE FONCIERE SUR PROPRIETES BATIES

 

865 600 X  8.45 % =   73 143

TAXE FONCIERE SUR PROPRIETES NON BATIES

 

103 300 X 51.94 % =   53 654

COTISATIONS FONCIERES DES ENTREPRISES

 

527 400 X 18.67 % =   98 466

 

333 939

 

RETRAIT DE LA COMMUNE DE SAINT LAURENT DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES ALBRET COMMUNAUTE

 

 

Vu la délibération du conseil municipal de la commune de Saint-Laurent du 03 octobre 2015 demandant son retrait de la communauté de communes du Val d’Albret et son intégration à la communauté de communes du Confluent ;

Vu la délibération du conseil de la communauté de communes du Val d’Albret du 10 décembre 2015 rendant un avis favorable à ce retrait ;

Vu la réponse écrite de la préfecture de Lot-et-Garonne du 03 novembre 2015 informant la commune de l’impossibilité d’accéder favorablement à sa demande de retrait pendant la période de consultation des communes pour approbation du schéma de coopération intercommunale ;

Vu l’arrêté préfectoral du 28 novembre 2016 portant création de la communauté de communes Albret Communauté issue de la fusion de la communauté de communes des Coteaux de l’Albret, de la communauté de communes du Mézinais et de la communauté de communes du Val d’Albret ;

Vu la délibération du conseil municipal de la commune de Saint-Laurent du 18 janvier 2017 réitérant sa demande de retrait de la communauté de communes Albret Communauté et d’adhésion à la communauté de communes du Confluent;

Vu la délibération du conseil d’Albret Communauté rendant un avis favorable à ce retrait ;

 

Monsieur le Maire rappelle au Conseil Municipal qu’à l’occasion de la procédure de révision du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI), la commune de Saint-Laurent a demandé son retrait de la communauté de communes du Val d’Albret (CCVA) à Monsieur le Préfet afin de pouvoir intégrer la communauté de communes du Confluent, et a sollicité pour cela l’accord de la CCVA.

 

Par délibération du 10 décembre 2015, le conseil communautaire du Val d’Albret, respectueux du choix des communes, a donné un avis favorable au principe de retrait de la commune de Saint-Laurent.

 

Monsieur le Préfet ne pouvant accéder à la demande de Saint-Laurent dans le contexte de consultation des communes pour l’approbation du SDCI sans risquer de porter atteinte à la sécurité juridique de la procédure en cours, a dû rejeter la demande de la commune et lui suggérer de reprendre sa réflexion après le 1er janvier 2017, une fois la carte intercommunale recomposée.

 

La refonte de la carte intercommunale ayant donné naissance à la communauté de communes Albret Communauté issue de la fusion de la communauté de communes des Coteaux de l’Albret, de la communauté de communes du Mézinais et de la communauté de communes du Val d’Albret, la commune de Saint-Laurent réitère aujourd’hui sa demande auprès de la nouvelle entité par délibération du 18 janvier 2017 en reprenant les motifs suivants :

« - bassin de vie de la population de Saint-Laurent tourné vers Port-Sainte-Marie

- partenariat éducatif de la maternelle et du collège situés à Port-Sainte-Marie

- service de santé (médecins, kiné, pharmacie, dentiste, infirmière)

- service de maintien à domicile des personnes âgées (ADMR et SSIAD)

- membres du syndicat Intercommunal des 2 Rives, gestionnaire des installations sportives

- limitrophe de la commune de Port-Sainte-Marie, située à 200 mètres ».

 

Monsieur le Maire propose au Conseil Municipal de respecter le choix de la commune de Saint-Laurent et de donner un avis favorable à sa demande de retrait.

 

 

LE CONSEIL MUNICIPAL

Considérant l’exposé de Monsieur le Maire

Après en avoir délibéré

DECIDE à l’unanimité

 

De donner un avis favorable au vœu de retrait de la commune de Saint-Laurent.

 

ORGANISATION DE LA REPRISE DES PROCEDURES DE PLANIFICATION COMMUNALES– CONVENTION D’ENTENTE

 

Monsieur le Maire rappelle à Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Municipal que la Communauté de Communes Albret Communauté créée par arrêté préfectoral n°47-2016-11-28-021 du 28/11/2016 exerce la compétence planification, en vertu de l’article 5-1 « compétences obligatoires : Aménagement de l’espace – plan local d’urbanisme, document en tenant lieu et carte communale » des statuts qui constituent l’annexe 1 de cet arrêté.

Monsieur le Maire rappelle que le conseil municipal a donné son accord pour confier à la Communauté de communes Albret Communauté le soin de poursuivre et finaliser les procédures de planification de la commune.

Il propose que ce transfert soit régi par une convention d'entente bipartite, conclue entre la C.C.A.C. d'une part, et la Commune de FEUGAROLLES d'autre part, déterminant les attributions de chaque partie, ainsi que les modalités financières.

Cette démarche de conventionnement a été proposée à chaque Commune concernée de la C.C.A.C.

 

LE CONSEIL MUNICIPAL,

-     Considérant l'exposé du Maire

-     Considérant le projet de convention annexé,

Après en avoir délibéré DECIDE

                   D'accepter le principe d'une convention d'entente bipartite relative à la reprise par l’EPCI de la procédure d’élaboration du Plan Local d’Equipement et régissant les modalités techniques et financières de ce transfert de compétences,

                   D'autoriser Monsieur le Maire, ou son représentant à signer la convention correspondante,

                   Les dépenses correspondantes sont inscrites au BP 2017,

DEMANDE DE PRET POUR REFECTION TOITURE CANTINE SCOLAIRE

 

Le Maire informe le Conseil Municipal qu’il est urgent et nécessaire de procéder à la réfection de la toiture de la cantine scolaire. Compte tenu des taux actuels il est plus intéressant de recourir à l’emprunt plutôt que d’utiliser le fond de roulement de la commune. Il sera donc nécessaire de recourir à un prêt à concurrence de 15 000 € (quinze mille euros).

Le Maire informe que nous avons reçu trois propositions de prêt : une du Crédit Agricole, une de la BPO et une de la Caisse d’Epargne.

Après avoir étudié les propositions, il s’avère que celle du Crédit Agricole est la plus intéressante ; le Conseil Municipal après en avoir délibéré décide donc à l’unanimité :

 

ARTICLE 1 :

De contracter auprès du Crédit agricole un emprunt d’un montant de 15 000 € dont le remboursement s’effectuera en échéances constantes.

DUREE

(nombre d’années)

PERIODICITE

NOMBRE D’ECHEANCES

MONTANT UNITAIRE

FRAIS DE DOSSIER

10

annuel

10

15 000

100

Cet emprunt  portera  intérêt au taux fixe de 1.12 % conformément à la proposition en date du 1er Février 2017.

Le déblocage des fonds après signature du contrat se fera en totalité,

ARTICLE 2 :

L’emprunteur s’engage à dégager les ressources nécessaires au paiement des échéances et autorise le Comptable du Trésor à régler à bonne date et sans mandatement préalable le montant de ces échéances au profit du Crédit Agricole.

ARTICLE 3 :

De confier au Maire ou à défaut au premier adjoint en tant que de besoin, toutes délégations utiles pour la réalisation de l’emprunt, la signature du contrat de prêt à passer avec l’établissement prêteur et l’acceptation de toutes les conditions de remboursement qui y sont insérées.

Le montant de cet emprunt sera versé dans les caisses du Trésorier de NERAC, Receveur Communal.

 

MODIFICATION DES STATUTS DU SDEE 47

 

Monsieur le Maire rappelle aux Membres de l’Assemblée que la commune est adhérente au Syndicat Départemental d’Electricité et d’Energies de Lot-et-Garonne (Sdee 47), qui est l’autorité organisatrice du service public de distribution de l’énergie électrique sur l’ensemble du territoire du département.

 

Il exerce également diverses compétences optionnelles comme la distribution publique de gaz, l’éclairage public, la signalisation lumineuse tricolore, l’éclairage des infrastructures sportives, les réseaux de chaleur ou de froid, les infrastructures de charge pour véhicules électriques, ainsi que des activités connexes à chaque compétence.

 

Le Sdee 47 vient de lancer une procédure de modification de ses statuts afin notamment de pouvoir mettre en œuvre de nouveaux partenariats avec des structures non membres du Sdee 47 (Ex : Lot-et-Garonne Numérique, les Etablissements publics de Coopération Intercommunale participant avec le Sdee 47 à la Commission Consultative paritaire de l’énergie, la future SEM pour la production d’énergie…).

 

La modification des statuts du Sdee 47, dont le projet est joint en annexe, porte ainsi principalement sur :

-     le complément des compétences et activités connexes avec les nouveaux champs d’intervention du Sdee 47 : mobilité à l’hydrogène, réseaux de froid, géothermie, éolien…

-     la possibilité d’intervenir pour des personnes morales non membres du Syndicat

-     la possibilité d’établir des relations contractuelles avec la future SEM pour la production d’énergie dont il sera le principal actionnaire.

 

Le projet de statuts refondus a été adressé à toutes les communes intéressées avec notification de la délibération.

 

Chaque conseil municipal dispose d'un délai de trois mois pour se prononcer sur la modification envisagée. A défaut de délibération dans ce délai, la décision de la commune serait réputée favorable.

 

La décision préfectorale de modification sera subordonnée à l'accord des conseils municipaux se prononçant dans les conditions de majorité prévues par le Code Général des Collectivités Territoriales.

Il convient à ce jour que le conseil municipal se prononce sur la modification statutaire proposée et entérinée par le Sdee 47.

Le Conseil Municipal,

Ouï l’exposé de Monsieur le Maire,

Après en avoir délibéré,

Ø APPROUVE la modification proposée des statuts du Syndicat Départemental d’Electricité et d’Energies de Lot-et-Garonne, selon les dispositions de l’Article L5211-20 du C.G.C.T. ;

Ø PRÉCISE que la présente délibération sera notifiée au Président du Sdee 47.

 

 

SECURITE DU SYSTEME D’INFORMATION

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet « L’élu rural numérique », le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Lot-et-Garonne a ouvert un service intitulé « Sécurité du système d’information» qui a pour objet :

- l’accès à un outil de gestion de parc et de support informatique,
- la sauvegarde déportée automatisée,
- la protection des postes de travail et des serveurs,
- l’accompagnement dans la mise en conformité avec la loi Informatique et Libertés.

 

Il est proposé au Conseil Municipal :

 

- d’adhérer à la convention « Sécurité du système d’information» proposé par le CDG 47 pour une durée de 3 ans renouvelable par tacite reconduction

- d’autoriser le paiement du montant de la cotisation annuelle s’élevant à 26 euros pour une année

- de procéder au déploiement de la solution de sécurité informatique pour 1 poste de travail et 1 serveur pour un montant total de 88 euros par an. Ces frais ne sont dus que la première année.

- d'autoriser Monsieur le Maire à signer tous documents s'y rapportant.

- de procéder au déploiement de la solution de sauvegarde des données métiers et bureautiques pour une capacité maximal de 3 Go, pour un montant total de 46 euros par an

- d'autoriser Monsieur le Maire à signer tous documents s'y rapportant.

DIVERS

 

- Le conseil municipal profite de cette réunion pour établir le planning de la tenue du bureau de vote lors des élections présidentielles des 23 avril et 7 mai 2017.

- Monsieur le Maire informe le conseil municipal qu’il a reçu des chaises pour les salles en don. Il propose de faire une lettre de remerciements.

- Monsieur le Maire informe le conseil municipal que le club de football souhaite avoir un club house. Le Maire propose que l’on mette le Préfabriqué rénové à la disposition de l’USPF en espace privatif. Il a rendez-vous lundi matin avec les responsables du club.

- Les élus font le point aussi sur l’avancement du dossier ELABORATION DU PLU.

- Le carnaval du village a été une très grande réussite. Le Maire tient à remercier les organisateurs.

- Le conseil municipal tient aussi à remercier le Comité des Fêtes pour l’organisation d’une nouvelle manifestation à savoir une marche semi nocturne qui a été un franc succès.

- La journée citoyenne sera renouvelée cette année. La date est fixée au Samedi 3 juin 2017 .

 

- Le Maire remercie pour finir Mme CZECH Nathalie, conseillère municipale qui prend énormément de temps afin de capturer les chats errants pour les faire stériliser (convention passée avec 30 millions d’amis).

 

 

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée les jour, mois et an que dessus à vingt-et-un heures trente minutes.