Débat citoyen- Site officiel de la commune de Feugarolles

Débat citoyen


Thème: Fiscalité et dépenses publiques

 

Charles D'huyvetter :

-          Trop de gaspillage de l'argent public.

-     On nous demande de faire des économies alors que nos dirigeants ne sont pas exemplaires.

Didier Massias :

-          Regrette qu'il n’y ait pas de prise d'autoroute à Feugarolles alors que le projet initial le prévoyait.

-          Nouvelle limitation à 80km/h: décision qui pourrait être acceptable au regard de l’état des routes mal entretenues mais on nous fait passer cette limitation sous couvert de l'accidentologie

-          Tarifs  des autoroutes indécents

-          Demande: une entrée d'autoroute pour se rendre à Agen

Madame Labadie :

-          Choquée par les sommes perçues par les députés, sénateurs... (jusqu’aux remboursements des frais d'obsèques) en sus de leurs indemnités.

-          Souhaite plus de transparence et d'exemplarité.

-          Question: que "valent"  un sénateur?, un député?

Patrick Vaccari :

-          Attend plus d'égalité face à la fiscalité, pourquoi tous les revenus ne sont pas taxés de la même manière?

-          L'ISF doit être symboliquement appliqué sachant qu'un retraité a vu la CSG augmenter.

Madame de La Raitrie :

-          Selon elle, l'ISF appliqué ferait "perdre" une partie d'individus  assujettis qui seraient trop taxés, ça c'est déjà produit...

Thierry TANGUY

-          En accord avec Madame de la Raitrie sur l'ISF, confirme que beaucoup vont partir au Portugal ou ailleurs pour échapper aux taxes et impôts divers.

-          D'ailleurs toutes ses taxes inutiles induisent la présence de trop de fonctionnaires.

-     Par ailleurs le statut de ces derniers doit être revu.

-          Les décideurs devaient être responsables de leurs erreurs. On le remarque notamment lors du regroupement des régions par exemple.

Docteur Labardant :

-          Demande la suppression du conseil économique et social qui  coûte cher et ne sert à rien.

Jacques Doucet :

-          Ces mêmes décideurs créaient des taxes nouvelles pour trouver des recettes qui vont financer leurs projets.

Madame Labardant :

-          la cour des comptes devra avoir un avis décisionnaire.

 

Thème : transition écologique

 

Xavier de la Raitrie :

-          Essence/diesel: erreur de communication et mensonges.

Arnaud Debue :

-          Il faut pourtant bien faire quelque chose pour les générations futures.

Madame Labadie :

-          Pour cela il faut acheter local et faire du tri pour commencer.

Hervé Denavit :

-          Rupture entre les urbains et les ruraux. Par exemple, il est très difficile pour les urbains des banlieues de bien se nourrir (Local, etc...)

Nathalie Czech :

-          En tant que consommateur nous avons un vrai pouvoir: boycotter certains produits, arrêter de n'être que des consommateurs, nous pouvons tous agir.

Françoise de la Raitrie :

-          La transition écologique tient aussi à un problème d'éducation au respect de la nature.

Patrick Vaccari :

-          Faut-il détruire la nature pour cette transition énergétique? Par exemple 2000 hectares de panneaux photovoltaïques en Lot et Garonne, est-ce raisonnable?

-     Supression du droit à polluer.

-          Remettre en question le fonctionnement européen actuel.

Hervé Denavit :

-          Les députés européens vont avoir à voter sur leur transparence face aux lobbyistes.

 

Thème: organisation de l'Etat et ses services publics

 

Madame Labardant:

-          A quand la simplification administrative.

Arnaud Debue:

-           Les décideurs politiques qui fautent devraient être exclus définitivement.

Patrick Vaccari:

-          Critique les choix politiques: pourquoi un Center Park et pas de crèches?

Madame Thévenon:

-           Comment faire facilement une carte grise dans nos villages ou un autre document?

-           L'accès au service public n'est plus garanti.

-          fracture numérique.

Patrick Vaccari:

-          Observation: 110 préfets et on en paye 200 à 7 000 € par mois, totalement anormal.

Nathalie Czech:

-          Comment changer ces aberrations.

Patrick Vaccari:

-           Nous devons demander des comptes.

-          Une nouvelle constitution doit arriver où les citoyens pourront contrôler les politiques.

-          Changer de constitution pour changer les règles

Catherine Aime:

-          Scandale de l'augmentation quasi systématique 6 mois avant la retraite du salaire de certains fonctionnaires ce qui leur permet une retraite majorée.

-          Revoir le statut global des fonctionnaires qui pèse trop sur les finances publiques.

Docteur Labadie:

-          Où en sont les réformes prévues en matière de santé?

-          Les déserts médicaux sont le résultat du numérus clausus.

-          Le problème fondamental: le concours de première année depuis 1940.

-          Il faut sauvegarder les hôpitaux publics avec toutes les spécialités médicales (10 ophtalmo à la clinique St Hilaire et 0 à l'hôpital)

-          L'accès aux soins est la première des inégalités.

Madame Labardant:

-         Proposition: en fin d'études les jeunes médecins devraient être obligés de "rendre" quelques années de pratiques médicales dans les déserts médicaux, sachant que leurs études ont été financées par le contribuable.

 

Thème: démocratie et citoyenneté

 

Patrick Vaccari:

-          Le citoyen doit pouvoir avoir une parole directe sans passer par les élus.

-     Par exemple: référendum d'initiative citoyenne=> implique une loi citoyenne à appliquer.

Hervé Denavit:

-           Il faut prendre en compte les votes blancs. Exemple: 50% des votes blancs pourraient annuler le vote en cours.

-          Une interrogation: comment inciter les gens à aller voter?

Patrick Vaccari:

-          Est d'accord sur un système électif et propose de remplacer le sénat par une chambre de citoyens tirés au sort et encadrés. Ainsi les citoyens de la société civile seraient mis au même niveau que les élus décisionnaires.